Mois : janvier 2013

A LA RENCONTRE de la SCIC – Pays de Rance (Société Coopérative d’Intérêt Collectif). Dans le cadre d’ une EMT (Evaluation en milieu de travail) Du 10 au 21 décembre 2012

Sylvie TABET/56260 LARMOR PLAGE

 

LE CONTEXTE

 

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, venant du milieu de l’immobilier, je m’intéresse aux énergies renouvelables et plus particulièrement à la filière bois pour des raisons à la fois de ressenti personnel et aussi pour les  multiples intérêts que cette énergie nouvelle représente dans notre société actuelle et pour le devenir de tous.

Ayant lu un article fort intéressant (Ouest France entreprises – Edition 2011-2012)

sur la SCIC de Pleslin-Trigavou (située dans les Côtes d’Armor , entre Dinan et Dinard) je me suis adressée à son Gérant, Jeremy Dauphin pour lui demander s’il pouvait m’accueillir dans le cadre de mon EMT dans son entreprise.

La réponse a été oui tout de suite, après avoir expliqué ma démarche, ce qui représentait une aide formidable pour me permettre de découvrir la filière de bout en bout.

Le cœur de  l’activité couvre la plantation ou replantation des arbres du bocage, leur protection, entretien, en passant par la transformation du bois en copeaux (broyage),  le séchage/stockage  puis leur utilisation dans le cadre du vaste programme BREIZH BOCAGE entrepris dans notre région avec le concours des agriculteurs et des collectivités.

C’est également la possibilité d’utilisation pour les agriculteurs ou de vente des copeaux  en tant que combustible pour chauffer des chaudières à bois de collectivités, dans ce contexte,  sur le pays de Dinan ou celui de St Malo.

 

Tout ce programme est mis en place après avoir étudié le plan de gestion du bocage  qui  détermine le programme de coupe et d’entretien à entamer.

 

C’est  aussi grâce à l’activité développée par l’entreprise conjointement pour le négoce de bois-bûche aux particuliers (appartenance au label  BRETAGNE BOIS BUCHE –gage de l’origine du bois et de sa qualité  – en terme de taux  d’humidité annoncé).

 

Sans oublier l’énorme travail d’animation réalisée par les co-gérants auprès des pays  pour faire connaître la filière, la façon dont l’entreprise s’implique  et les intérêts qu’elle peut représenter pour les collectivités au niveau régional, mais aussi européen.

 

Pour me permettre d’appréhender au mieux les activités de la SCIC, Emily et Jérémy m’ont permis de les suivre et suivre sur le terrain le travail des techniciens.

L’activité sur les  deux semaines passées à la SCIC s’est décomposée  de la façon suivante :

 

 

 

LE PROGRAMME :
–          Lundi 17 décembre : Approfondissement avec JEREMY par une journée d’enseignement aux élèves ingénieurs de l’ESA (à Angers – dont il est issu) sur la filière bois des énergies renouvelables.Lundi 10 décembre : découverte activité de la SCIC avec Emily à Pleslin

Mardi 11/Jeudi 13/Vendredi 14/Mercredi 19 : découverte sur le terrain du travail en participation avec les techniciens du bocage (Jeremy et Gonery essentiellement)

Découverte de la superbe installation de chaufferie au bois de la commune de LEHON

Mercredi 12 : découverte avec Julien, de l’activité bois-buche – en fonction des commandes, chargement et livraison du bois chez les clients.

(jouxtant Dinan)

–          Jeudi 20 : découverte avec Emily et Julien de la plateforme de stockage et de vente d’un confrère pour le négoce de bois-bûche et dérivés dans les environs de Rennes
–          vendredi 21 : participation avec Emily à une  animation auprès de l’école publique de Plouer sur Rance dans le cadre d’un projet pédagogique impliquant le Directeur, les élèves et professeurs dans leur démarche de connaissance de l’énergie et des économies associées à l’école.

– Mardi 18 : participation avec Emily à une animation faites auprès du centre social de la mairie de Dinan avec la participation d’associations impliquées dans la démarche économies d’énergie et énergies renouvelables  et de l’animatrice d’info énergie du pays de Dinan

 

Emily m’a associée également au travail qu’elle fait dans le cadre de la participation de l’entreprise au projet européen ENESCOM.

Ce plan d’action concerne, dans notre région,   l’implication  des maires d’une dizaine de communes à un  programme d’économies d’énergie tout en incitant à l’utilisation  d’énergie renouvelables à l’échéance de 2020 

 

 

L’EQUIPE – l’ENTREPRISE

 

Une équipe de personnes jeunes :  deux co-gérants : Emily et Jeremy –  trois  techniciens bocager  :  Gonery, Josselin et Michel et deux apprentis pour les aider – un responsable filière bois-bûche : Julien

Tous impliqués et passionnés par leur activité du fait probablement de la forme de la société en coopérative, qui associe d’autant mieux les collaborateurs aux travaux entrepris.

 

La  SCIC est juridiquement  une société commerciale :  une SARL

Ayant  aujourd’hui 104 sociétaires elle va passer en SA.

Les sociétaires sont les salariés associés, agriculteurs (ceux qui ont le plus de poids), partenaires solidaires (ceux qui militent et/ou consomment) et professionnels des filières

 

Un comité d’éthique, formé de huit membres reconnus pour leur compétence et associés à l’activité de la SCIC,   conseille les gérants dans leurs orientations et le développement de l’entreprise.

 

A noter la CHARTE DE LA SCIC qui non seulement définit les enjeux majeurs de l’activité de replantation du bocage mais démontre également dans quel cadre la coopérative agit au service de l’économie sociale et solidaire.

Elle s’engage également dans le promotion et le développement des énergies renouvelables, soit une démarche de protection de l’environnement de la planète.

 

Le but de la SCIC à partir de 2013 est le développement des chaufferies utilisant le combustible bois en proposant des solutions clé-en-main aux agriculteurs pour vendre des kilowatts/bois.

 

 

Le PLUS DE PLESLIN 

 

(indépendamment de la proximité de DINAN)

 

Logée au gîte communal de Pleslin-Trigavou, je le  recommande à ceux qui passent  par cette destination  et qui comme moi ont  besoin d’un accueil facile, économique et très proche de l’entreprise.

il est très accueillant et original car utilise les locaux de l’ancienne gare,

 

En revanche il sera beaucoup mieux s’il est revisité pour son chauffage par une chaudière ou un poêle au bois (tout à fait par hasard)…

 

Un grand MERCI à Jeremy, Emily  et toute leur équipe pour leur accueil, le partage de toutes les activités de la SCIC et ce bel esprit de solidarité qui les anime.

Un nouveau produit en vente à la SCIC avec le bois bûche: l’ allume feu en laine de bois

Allume-feu en laine de bois

 

L’allume feu

Prométhée en laine de bois est 100% écologique

L’allume-feu Prométhée est un produit 100% naturel, à base de laine de bois et cire pure alimentaire. Sans colorant, ni parfum, il permet un allumage rapide, sain, en toute sécurité et fiabilité.

 

 

*

La laine de bois utilisée dans la fabrication de cet allume-feu est issue de forêts certifiées PEFC.

 

Les principales qualités de l’allume feu Prométhée :

• Allumage rapide.
• Produit innovant et écologique.
• Sans odeur, ni résidu.
• Permet d’allumer facilement tous types de feu (cheminée, four, poêle, chauffage au bois et barbecue).
• Sécurité et fiabilité.
• Temps de combustion lent (environ 8 à 10 minutes).

N’ hésitez pas à nous consulter pour plus de renseignements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment l’utiliser:

 

Il suffit simplement de placer un bâtonnet au centre du foyer et de l’allumer.

Positionner ensuite votre bois au-dessus, sans l’étouffer.
Le bâtonnet d’allume feu tressé mécaniquement a une longueur d’environ 5cm et un diamètre de 2cm.